OUI à la RFFA

La Suisse a décidé d’harmoniser sa fiscalité pour plus d’équité entre ses entreprises tout en répondant aux standards internationaux.

Ainsi, en supprimant les statuts fiscaux, elle met sur pied un système plus équilibré. Par ce projet, elle maintient son attractivité tout comme sa compétitivité et reste ainsi un acteur de premier plan, avec une place économique forte génératrice d’emplois.

Mais pas seulement.

Le projet RFFA c’est aussi des mesures sociales qui répondent aux préoccupations citoyennes actuelles.

Le projet RFFA est

… une réforme équilibrée
La Suisse a décidé d’harmoniser la fiscalité de ses entreprises et de supprimer les statuts fiscaux qui ne sont plus reconnus internationalement. Tous les cantons sont déjà en train de s’adapter, Genève doit rester dans la course.

… renforce les prestations sociales
Le volet fiscal mettra toutes les entreprises sur un pied d’égalité et, grâce au volet social (AVS, crèches, l’assurance-maladie), d’importantes préoccupations des citoyens seront prises en compte.

… préserve nos emplois
La Suisse restera une place économique attractive, pour le bien de toutes les entreprises et de l’emploi. Il est essentiel que la réforme cantonale soit adoptée en même temps que la réforme fédérale pour que les deux entrent en vigueur en 2020. Les coûts de RFFA sont maîtrisés et sont supportables, pour les entreprises comme pour l’Etat. Avec la RFFA, la Suisse défend ses intérêts dans un monde qui change. A Genève, RFFA concerne 1 emploi sur 4.